19/03/19

En groupement avec la Société du Canal de Provence (SCP) et l’Institut Méditerranéen de l’Eau (IME), la Société des Eaux de Marseille effectue actuellement une étude de réutilisation d’eaux usées urbaines et industrielles sur des périmètres irrigués en Tunisie.

Cette étude multisectorielle est réalisée dans le cadre d’une convention signée entre l’Institut Méditerranéen de l’Eau et le ministère de l’Agriculture tunisien. La Société des Eaux de Marseille et la Société du Canal de Provence mettent ainsi en commun leur expertise pour l’accompagnement de deux projets pilotes.

Cela concerne 3 stations d’épuration urbaines de l’agglomération côtière de Sousse (225.000 habitants) d'une part, et la station de traitement d’effluents industriels d’une laiterie située dans la commune de Mahdia, au sud de Sousse, d'autre part. Parmi les thématiques à l'étude figurent principalement la gestion du risque sanitaire et la valorisation des boues d’épuration.