01/06/18

Loïc Fauchon, président honoraire du Conseil Mondial de l’Eau et président de la Société des Eaux de Marseille salue la place prépondérante prise par la France et par Marseille sur l’échiquier international  dans la lutte pour la préservation de la biodiversité.

Le 18 mai dernier, le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot a signé la convention de partenariat avec Inger Andersen, Directrice générale de l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature) organisateur du Congrès mondial de la nature 2020 à Marseille, en présence de Martine Vassal, Présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône et de Jean-Claude Gaudin, Président de la Métropole Aix-Marseille Provence et  maire de Marseille.

Loïc Fauchon, président honoraire du Conseil Mondial de l’Eau et président de la Société des Eaux de Marseille salue la place prépondérante prise par la France et par Marseille sur l’échiquier international  dans la lutte pour la préservation de la biodiversité : « La capacité de la Ville de Marseille et du Département des Bouches-du-Rhône à organiser des événements planétaires n’est plus à prouver. Mais il y a aussi l’affirmation d’un engagement permanent sur la protection des ressources naturelles. Siège du Conseil mondial de l’eau, Marseille avait déjà pris clairement position en accueillant le Forum Mondial de l’Eau en 2012. Le défi sera une nouvelle fois considérable huit ans plus tard avec la perspective de recevoir au Parc Chanot quelque 15.000 participants représentant 160 pays au Congrès Mondial de la Nature. On peut également y voir une reconnaissance et un encouragement pour tous ceux qui œuvrent au quotidien, dans les entreprises, les ONG, les collectivités et les universités pour la défense de l’environnement, le respect de la biodiversité et la protection des écosystèmes.».