La Grande Forme de radoub des chantiers navals de La Ciotat a été entièrement réaménagée pour doubler sa capacité et recevoir en cale sèche les plus grands navires de plaisance. En 2017, au terme d'un chantier colossal, une nouvelle station de pompage a été inaugurée. Les études et le suivi des travaux ont été confiés à la Société des Eaux de Marseille. 

Les chantiers navals de La Ciotat sont orientés vers la plaisance haut de gamme. La Semidep Ciotat Shipyards a entrepris l'adaptation de ses installations à cette nouvelle activité et donc à la restructuration de son bassin principal dit « Grande Forme ». L'ouvrage de 360 mètres a été scindé en deux demi-forme pour augmenter le nombre de postes de travail et les adapter aux dimensions des bateaux. La première « demi-forme » a une longueur de 220 mètres. Elle a été équipée d'une station de pompage dont la partie électromécanique, contrôle-commande et système d'évacuation en mer, a fait l'objet d'un marché remporté, par la Société des Eaux de Marseille, en groupement avec les sociétés Bronzo TP et CES. 

Une prouesse technique

Le Groupe a notamment été retenu pour la proposition technique d'une vidange de la forme en moins de 8 heures. A la clé de cette prouesse, une eau refoulée par 4 pompes principales (d'une capacité totale de 16 000 m³/h) via un ensemble de 80 cadres hydrauliques permettant un rejet gravitaire en mer. 

Le système principal de pompage, conçu par la Direction de l'Ingénierie du Groupe des Eaux de Marseille, présente l'avantage de vider la forme de sorte à poser délicatement les bateaux sur leurs supports (bers) placés préalablement au fond de l'eau. Les 4 pompes principales, de 5 tonnes environ chacune, et totalisant des débits pouvant atteindre 6m³m/s, ont été fixées à leur emplacement et raccordées aux organes d'aspiration et de refoulement dans un local construit à 15 m en dessous du niveau de la mer. L'installation de pompes à vitesse variable fait partie des propositions d'exploitation pour fiabiliser et garantir ces opérations délicates tout en accélérant la vidange. 

Parole d'expert :

Nous proposons des solutions innovantes pour améliorer l'exploitation et la performance du système. Les pompes sont installées sans clapet de refoulement. La suppression du clapet permet d'augmenter les caractéristiques hydrauliques de l'ensemble et cela permet d'éviter la production de coups de bélier, phénomène qui se produit lorsque le clapet se referme rapidement.

Thierry JALABERT, ingénieur pour le Groupe des Eaux de Marseille.

Un système de pompage puisant 

La « Grande Forme » des chantiers navals de La Ciotat peut accueillir des navires de 200 mètres de long.